E-board : Créer sa propre Mountainboard électrique!

Dernière mise à jour : mai 2

Après avoir dévalé les chemins, les routes de montagnes et les pistes de ski, on s'est dit que tout ça était très sympathique mais que les montées à pieds étaient un peu rudes. On s'explique: mis à part quelques stations qui ouvrent leurs remontées mécaniques aux mountainboards (et/ou qui disposent de terrains réellement adaptés à cette pratique), la majorité du temps on s'est retrouvé à monter des pentes interminables avec nos boards accrochées dans le dos (et Dieu sait que c'est lourd). Alors suite à ces expériences intéressantes, l'envie nous a pris d'électrifier nos boards! N'allez pas nous dire qu'on est devenu de gros flémards, on le prendrait le mal ;). Et puis au moment ou on écrit ces lignes, on a la conviction que monter à pied pour redescendre c'est un peu "has been", bien que pour envoyer du lourd c'est toujours d'actualité.

Alors maintenant passons à ce qui vous intéresse: La création d'une E-board (comprenez par là ; une mountainboard électrique). Pour vous résumer l'expérience en une phrase: On s'était fixé 2 mois pour faire un proto fiable, puissant et maniable, un an plus tard on était encore en train de bosser sur le prototype! En gros c'est un peu comme la rénovation d'un appartement, on sait quand est ce qu'on commence mais pas quand on termine. Mais bon, c'est ce qui fait que tout projet de mountainboard personnalisée est intéressant. Et avec un peu d'acharnement on fini toujours par y arriver.


Si vous vous lancez dans le "Do it Youself" FIABLE, EFFICACE et QUI DEMENAGE, voici ci-dessous quelques conseils:

  1. Il faut vous trouver une société d'usinage pour calibrer vos entretoises, vos couronnes, vos chaines et vos supports moteurs (ces derniers sont asymétrique sur les matrix channel de MBS) => La Société Overion fait référence dans le domaine.

  2. Vos deux moteurs (un par roue arrière) doivent se situer entre 130 Kv et 180 Kv (plus le chiffre de Kv est élevé et plus votre vitesse de pointe sera élevée. 140 Kv nous semble déjà bien suffisant). Alibaba vous sera d'une grande aide dans ce domaine.

  3. Vous devez vous munir d'un Dual Variateur (ce dernier est un dual parce qu'il gère les deux moteurs à la fois).

  4. Concernant les batteries (une ou deux par board), nous vous conseillons des 16000mAh mais des 20A ou 22A font également l'affaire. Au delà mieux vaut éviter, c'est trop lourd et trop encombrant donc vous perdez en maniabilité et pas sûr que ça tienne entre vos deux fixations sur la board. Pour la technologie Lithium ou Polymère (=Lipoly): l'idéal serait le lithium mais c'est ça peut exploser alors que l'autre ne fait que de bruler en cas de problème. Ce dernier n'arrive pas si vous mettez un smart bms.

  5. La télécommande, privilégiez une petite télécommande avec une batterie lithium ion et avec différents niveaux de vitesse = pour débuter ça peut servir.

  6. Le chargeur des batteries doit comprendre un bms. Sans ce dernier, c'est dangereux. Chaque batterie représente une mini bombe lors du chargement alors soyez sérieux sur le chargeur. Savoie modélisme présente deux modèles intéressants sur son site.

Pour le reste, nous vous laissons faire vos choix sur internet. Réaliser sa propre board est passionnant mais n'hésitez pas à demander conseils autour de vous (ex: un mauvais réglage de variateur peut vous amener à l'endommager et à 200€ pièce mieux vaut éviter). Si vous souhaitez échanger plus en profondeur sur le sujet, n'hésitez à venir nous voir, surtout si vous passez en Savoie. En attendant Bon Ride et portez vous bien!


10 vues0 commentaire